b1

Les évènements au Burkina Faso ont montré à quel point il est impératif d’intervenir dans ce pays. Les questions comme celle de l’armée qui a plusieurs reprises perturbé la paix nationale, le besoin de renforcement des capacités des organisations de la société civile pour la promotion de la paix ont besoin d’être prises au sérieux. Le Centre pour la Démocratie et le Développement (CDD) en partenariat avec l’Open Society Initiatives for West Africa ont initié ce projet dans l’optique d’apporter leur touche à la promotion et à la consolidation de la paix au Burkina Faso ; toute chose qui participe à lastabilité de la région Ouest Africaine. C’est ainsi que les activités suivantes seront mise en œuvre :

  • Un accord de paix regroupant les partis politiques, les OSC, les chefs coutumiers et religieux, les experts des questions de paix au Burkina et dans les autres pays, les représentants des syndicats et des associations de commerçants et hommes d’affaire du pays.
  • L’organisation des Séries de Débats des Partis Politiques du Burkina (SDPPB). Ces débatsserontorganisés entre les partis et les candidats indépendants sur les questions d’ordre politiques, sociales et économiques.
  • Des émissions radiophoniques enregistres pour susciter la prise de conscience des populations pour le processus électoral afin qu’elles s’approprient le processus.
  • la simplification et l’analyse des manifestes des candidats et des partis afin de les rendre accessibles et compréhensiblesà l’ensemble de la population burkinabè
  • La collecte et la diffusion des messages de paix dans les radios afin de cultiver l’esprit de tolérance et de paix au sein de la population